Les pères québécois plus présents que jamais

SONDAGE LÉGER MARKETING 2017

Réalisé par la firme Léger, ce sondage a été réalisé auprès de 1000 pères québécois afin de connaître leurs habitudes et perceptions à l’égard de leur engagement paternel, de la valorisation de la paternité dans la société québécoise et de la conciliation famille-travail.

LES PÈRES QUÉBÉCOIS VEULENT S’ENGAGER,
MAIS LA SOCIÉTÉ TARDE À S’ADAPTER

des pères québécois trouvent extrêmement ou très important de s’impliquer auprès de leurs enfants

des pères d’enfants de 0 à 5 ans croient qu’il est important de faire équipe avec l’autre parent pour s’occuper ensemble des soins aux enfants

des pères québécois croient que la société québécoise ne valorise pas leur implication auprès de leurs enfants autant que celle des mères

des pères considèrent que le traitement des pères et des mères dans l’application des lois et des règlements n’est pas équivalent

LES PÈRES QUÉBÉCOIS SONT PLUS IMPLIQUÉS AU QUOTIDIEN

2,4 hrs/jour

C’est le temps moyen consacré aux tâches et responsabilités domestiques par l’ensemble des pères québécois

 

3,1 hrs/jour

C’est le temps moyen consacré aux tâches et responsabilités domestiques par les pères d’enfants de 0 à 5 ans

PARMI LES PÈRES D’ENFANTS DE 0 À 5 ANS

23% consacrent 3 à 5 hrs/jour

aux tâches et responsabilités domestiques

 

25% consacrent + de 5 hrs/jour

aux tâches et responsabilités domestiques

CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL, IL RESTE DU CHEMIN À PARCOURIR

des pères en général jugent qu’il est difficile de concilier famille et travail

des pères changeraient d’emploi pour mieux concilier famille et travail

des pères d’enfant de 0 à 5 ans jugent qu’il est difficile de concilier famille et travail

des pères accepteraient une baisse de salaire pour mieux concilier famille et travail